Culture & Démocratie

Aller au contenu principal

L'agenda

L’agenda rassemble les événements, colloques, journées d’information, tables-rondes organisés par Culture & Démocratie et qui s’inscrivent dans sa mission première : faire vivre la culture dans la démocratie, faire vivre la démocratie dans la culture.

20/03/2018 – Conférence/Cycle numérique

Le rôle des sociabilités numériques

Fragilisation des fractions culturelles et renforcement des frontières sociales

Se basant sur des résultats collectés dans le cadre d’une enquête ethnographique, cette communication revient sur les pratiques de sociabilité – en ligne et hors ligne – du « milieu culturel » d’une ville moyenne du centre de la France. Ce groupe social est aujourd’hui frappé par un processus de fragilisation lié au désengagement de l’État, dont la RGPP (Révision Générale des Politiques Publiques) est en France emblématique. Cette dynamique défavorable est à mettre en parallèle avec les formes de sociabilité observées ; au contraire de populations aux caractéristiques sociales proches qui valorisent dans les actes et/ou dans les discours l’altérité, par exemple les « gentrifieurs » du bas Montreuil (A. Collet) ou la « bourgeoisie progressiste » du South End à Boston (S. Tissot), le « pôle culturel » de l’espace local privilégie au contraire l’entre soi et manifeste publiquement son mépris social à l’égard des autres groupes. Si la fragilisation du groupe participe ainsi au renforcement de ses frontières sociales, les supports physiques et numériques de sociabilité ne sont pas investis semblablement : alors que les premiers le sont surtout pour fabriquer la cohésion du groupe, les deuxièmes sont davantage utilisés dans l’objectif d’attaquer ses adversaires sur le terrain des luttes symboliques.

Intervenant : Elie Guéraut est doctorant en sociologie à l’Université Paris Descartes, sous la direction d’Olivier Schwartz et de Nicolas Renahy, et ATER à l’Université de Nantes. Ses recherches portent sur le développement et les recompositions des professions culturelles, sur les mobilités résidentielles des jeunes, sur les villes moyennes, et plus généralement sur l’analyse localisée des rapports de classe. Sa thèse interroge le renouvellement du « pôle culturel » d’une ville moyenne du centre de la France. Il s’appuie sur des données statistiques, ethnographiques et historiques, et est particulièrement sensible à leur articulation.

Infos pratiques :
PointCulture Bruxelles (145 Rue Royale – 1000 Bruxelles)
Le mardi 20/03 de 10h30 à 12h00
Entrée : 5€ – Réservation obligatoire
Billetterie : http://urlz.fr/6IwL

Cycle organisé au PointCulture Bruxelles, en partenariat avec GsaraCesepLa Concertation | Action culturelle bruxelloiseAction Médias JeunesRevue NouvellePACCentre LibrexCfs.ep | Collectif Formation Société éducation permanente