Culture & Démocratie

Aller au contenu principal

Les pro-
ductions

Les productions de Culture & Démocratie, consultables sur ce site, sont soit des publications papier et/ou électroniques, soit des documents audio et vidéo. Les productions, conçues et diffusées par Culture & Démocratie, s’inscrivent dans le cadre de sa mission d’éducation permanente. Parmi celles-ci, le Journal embrasse un thème précis et rassemble des contributions multiples.

Analyse

Analyse 2017/08 – Tournez manège !

« Au lendemain des élections communales d’octobre 2000, un parti réformateur, au sein du mouvement socialiste, s’empare du gouvernement de la ville de Mons ; elle devient la première ville, au sein de la Fédération Wallonie-Bruxelles, à renoncer à la "démocratie culturelle".

Ainsi elle tourne le dos à près de trente années d’efforts pour pratiquer une démocratie participative qui impliquait, ensemble, les habitants, les associations, les artistes et les écoles d’art, les enseignants et leurs élèves, les commerçants, les médias et les opérateurs culturels de la région dans l’invention, l’orientation, la décision, la mise en oeuvre et l’évaluation de la programmation culturelle qui les concernaient. On admet usuellement que la démocratie culturelle est un régime qui organise la décision politique "avec" les acteurs impliqués. Elle postule la reconnaissance de chaque personne en tant qu’elle est un "acteur culturel", porteur de valeur, de droits et d’aspirations dans la cité ; et ceci quelles que soient sa formation, son origine sociale, sa fortune, etc.

Il faut reconnaître qu’à l’époque, cette démocratie culturelle de la région de Mons-Borinage restait imparfaite ; elle demandait à être approfondie, étendue et (re)financée. À la veille des élections, des propositions étaient débattues en ce sens. »