Culture & Démocratie

Aller au contenu principal

Les pro-
ductions

Les productions de Culture & Démocratie, consultables sur ce site, sont soit des publications papier et/ou électroniques, soit des documents audio et vidéo. Les productions, conçues et diffusées par Culture & Démocratie, s’inscrivent dans le cadre de sa mission d’éducation permanente. Parmi celles-ci, le Journal embrasse un thème précis et rassemble des contributions multiples.

Analyse

Analyse 2018/24 – À la croisée des chemins : fin ou faim démocratique?

Le capitalisme, comme tout système d’action humaine, a toujours eu besoin, pour être légitime, de justifications, d’un équipement moral fourni aux individus qui s’y engagent. La sociologie, comme discipline scientifique, a cherché depuis l’ouvrage pionnier de Max Weber paru en 1905 sur l’éthique protestante et l'« esprit » du capitalisme, à éclairer ce phénomène. Plus récemment, on se souvient du « nouvel esprit » du capitalisme défini par Boltanski et Chiapello (1999) qui identifiaient dans les pratiques de néo-management de la fin du XXème siècle la récupération par le capitalisme de la critique artiste – la critique de l’organisation taylorienne du travail, fondée sur l’application de principes édictés par le bureau des ingénieurs, sans autonomie, sans projet, sans marge de liberté laissée au travailleur, sans inspiration. Aujourd’hui, alors que le capitalisme n’a jamais été aussi puissant sur nos vies, la critique s’est radicalisée et il convient de se mobiliser pour lui trouver une issue constructive. Faute de quoi, c’est à l’effondrement de la démocratie politique que décideurs économiques, représentants syndicaux, responsables politiques et société civile dans son ensemble risquent d’assister.