Culture & Démocratie

Aller au contenu principal

Les pro-
ductions

Les productions de Culture & Démocratie, consultables sur ce site, sont soit des publications papier et/ou électroniques, soit des documents audio et vidéo. Les productions, conçues et diffusées par Culture & Démocratie, s’inscrivent dans le cadre de sa mission d’éducation permanente. Parmi celles-ci, le Journal embrasse un thème précis et rassemble des contributions multiples.

Analyse

Analyse 2018/26 – Pied écrasé, bouche bâillonnée

Pour certains théoriciens, il existe un lien organique entre travail et culture. Jean Michel Leterrier, dans son essai La culture au travail estime que c’est « par le travail, la transformation de son environnement et son amélioration, et aussi par la culture […] que l’homme a atteint ce niveau de développement supérieur ». Assez vite toutefois, l’ambivalence du travail se révèle : il est à la fois émancipateur et aliénant. Avec la taylorisation du travail – c’est-à-dire l’hyperspécialisation et la déqualification et la précarisation qui en découlent – il semble que ce soit sa dimension aliénante qui prenne définitivement le dessus. Il est vidé de sa substance culturelle. Nous avons rencontré Felipe Van Keirsbilck, secrétaire général de la CNE, et lui avons demandé si, selon lui, l’action syndicale visait justement à redonner au travail cette substance : par la fonction de représentation, par la langue commune qu’elle permet de partager alors que les travailleurs sont de plus en plus isolés dans leur tâche spécifique. Voici sa réponse.