Culture & Démocratie

Aller au contenu principal

Les pro-
ductions

Les productions de Culture & Démocratie, consultables sur ce site, sont soit des publications papier et/ou électroniques, soit des documents audio et vidéo. Les productions, conçues et diffusées par Culture & Démocratie, s’inscrivent dans le cadre de sa mission d’éducation permanente. Parmi celles-ci, le Journal embrasse un thème précis et rassemble des contributions multiples.

Rapport

Lettres ouvertes et Compte rendu du débat - Les États Généraux de la Culture

L'art et la culture sont des placements à long terme et à haut rendement, fondés sur des valeurs démocratiques et sur l'épanouissement du citoyen.

Culture et Démocratie

Entre 1999 et 2004, le Gouvernement de la Communauté française a vu se succéder 4 ministres des Arts et Lettres. Des remaniements aussi fréquents empêchant le développement de toute politique culturelle cohérente à court, moyen ou long terme, le monde culturel commençait à s'inquiéter. En mars 2004, Culture et Démocratie a relayé cette inquiétude en diffusant une lettre ouverte adressée aux politiciens à travers le journal Le Soir (26 mars 2004) et La Libre Belgique (31 mars 2004). Cet lettre ouverte demandait notamment une plus grand stabilité et un rassemblement des compétences en matière de culture.

Cet appel a donné lieu à une rencontre avec les responsables politiques en mai 2004. Cette rencontre avait pour objectif de donner l'occasion aux responsables politiques de faire part de leurs intentions en matière de culture.

Suite aux élections de 2004, le gouvernement de la Communauté française a créé le Ministère de la Culture, de l'Audiovisuel et de la Jeunesse, rassemblant ainsi les compétences en matière de culture. Depuis 2005, Fadila Laanan, Ministre de la Culture, de l'Audiovisuel, de la Santé et de l'Egalité des Chances organise chaque année des Etats Généraux de la Culture. Peu de temps après les premiers Etats Généraux, Culture et Démocratie a diffusé une nouvelle lettre ouverte adressée aux responsables politiques. Cette lettre rappelait les axes jugés prioritaires dans le travail en matière de culture.