Culture & Démocratie

Aller au contenu principal

Les pro-
ductions

Les productions de Culture & Démocratie, consultables sur ce site, sont soit des publications papier et/ou électroniques, soit des documents audio et vidéo. Les productions, conçues et diffusées par Culture & Démocratie, s’inscrivent dans le cadre de sa mission d’éducation permanente. Parmi celles-ci, le Journal embrasse un thème précis et rassemble des contributions multiples.

Rapport

Rapport de la rencontre «Espaces verts, parcs et jardins, espaces urbains non programmés: comment travailler avec les théâtres itinérants?»

Le 23 août 2013, le CITI - Centre international des théâtres itinérants - a organisé une Journée professionnelle accueillie par la Cie des Nouveaux Disparus dans le cadre du Festival Théâtres Nomades.

Cette rencontre autour des théâtres itinérants se situait dans une série de rendez-vous portés par le CITI depuis 2011, qui ont lieu en France et en Belgique, et qui portent à chaque fois une thématique spécifique traversant l'actualité des arts itinérants.

En août 2012, une rencontre s'est organisée dans le Parc Royal de Bruxelles, à l'occasion du festival Théâtres Nomades porté par Les Nouveaux Disparus, membre du CITI, dont le thème « L'itinérance et la foranité - Théâtres itinérants et nouveaux territoires urbains » a amené les participants à évoquer les questions de l'itinérance dans la ville, notamment à travers la question de la place des chapiteaux ou encore celle du campement en milieu urbain.

Pour poursuivre ces échanges en s'appuyant une nouvelle fois sur le travail du festival Théâtres Nomades et sa particularité de se dérouler dans un Parc classé situé en plein cœur de la ville de Bruxelles, cette journée s'est attachée à défricher la question des ouvertures de ces espaces verts et espaces « non programmés » à l'accueil d'événements culturels et notamment à l'accueil de compagnies itinérantes, structures particulièrement adaptées pour investir au mieux ces espaces privilégiés.

Comment penser leur inscription dans la ville en tant que lieux destinés à tous, techniquement, mais aussi socialement ? Qu'apportent les théâtres itinérants dans l'investissement éphémère et symbolique de ces espaces ?