Culture & Démocratie est une plateforme de réflexion, d’observation, d’échange et de sensibilisation à ce qui lie la culture et la démocratie.

Journal / 53

Questions à Ilke Adam, Gily Coene, Douna Bourabain, Bas van Heur, Lena Imeraj et Tuba Bircan

Migration, Equality & Racism, 44 Opinionsn est un ouvrage collectif et interdisciplinaire publié en anglais par des chercheurs et chercheuses de la Vrij Universiteit Brussel (VUB) qui associe des territoires de recherche différents. Il propose un kaléidoscope de positions et d’opinions informées sur les problématiques croisées des politiques migratoires, de l’égalité des chances et des racismes. Ce livre se veut un outil exigeant mais accessible, et si leurs réponses ne sont pas toujours faciles à entendre, il est intéressant de donner à voir comment ces universitaires bruxellois·es pensent la « lutte des territoires » (sols et pensées) et comment elle influence nos manières de les habiter et nos appartenances.

Lire

Une rencontre organisée dans le cadre de la publication du hors-série 2020 du Journal de Culture & Démocratie intitulé « Chez soi ? » en relation avec le festival Africa is / in The Future organisé par PointCulture.

Lire
Journal / 50

Nikita Dhawan

Ce texte est extrait de l’intervention de Nikita Dhawan qui ouvrait le festival Tashweesh, programmation d’art multidisciplinaire autour de voix féministes du Moyen Orient, d’Afrique du Nord et d’Europe, organisé par le Beursschouwburg et le Goethe Institut à Bruxelles en octobre 2018.

Dans une première partie, l’autrice part du constat de la multiplication des mouvements citoyens internationaux qui entendent défendre une « justice transnationale », au-delà des loyautés territoriales. Citant notamment la philosophe Martha Nussbaum et le sociologue Ulrich Bech, elle donne des éléments du plaidoyer occidental en faveur d’un cosmopolitisme des Lumières, vu comme « “solution” aux injustices passées et “promesse” d’un avenir meilleur ». Contestant le projet du cosmopolitisme, Nikita Dhawan rappelle que des complicités existent entre « les expressions cosmopolites libérales de solidarité et les structures globales de domination auxquelles elles entendent résister ». « Dans une perspective féministe, souligne-t-elle, l’engagement pour l’égalité des sexes exige une approche intersectionnelle et transnationale, à rebours de l’idée de “sororité mondiale”. » Elle invite à s’interroger sur les processus historiques qui sous-tendent ces expressions de solidarité transnationale : quels liens entre le riche « ici » et le pauvre « là-bas » ? Quels rapports entre celles et ceux qui « dispensent » justice et solidarité et les « victimes » ? Dans notre volonté d’émanciper, comment traitons-nous les personnes « vulnérables et privées de droits » qui refusent d’être les dignes objets de notre solidarité ?

Nikita Dhawan poursuit cette réflexion dans une deuxième partie sur l’érotisation de la résistance, dans laquelle elle pointe notamment du doigt les aveuglements et ambivalences des discours enthousiastes de changement radical dans les mouvements des places et autres révolutions Facebook et Twitter.

Lire
Journal / HS 2019

Pauline Fonsny et Anaïs Carton

Cet article parcourt d'abord l’histoire de l’immigration en Belgique et l’évolution des politiques migratoires qui ont conduit à la création de plusieurs centres fermés sur le territoire, alors que le·a travailleur·se immigré·e devient un·e demandeur·se d’asile, puis un·e sans-papiers. Face à ces constats, Pauline Fonsny et Anaïs Carton expliquent ensuite le développement de leur « pratique de création politique ». Par le cinéma et la radio elles dénoncent la réalité et l’inhumanité de l’enfermement administratif, en donnant aux premier·ères concerné·es les outils de production et le soutien nécessaires pour faire entendre leur voix et leur colère.

Lire
Neuf essentiels (études) / 9

Roland de Bodt

Hannah Arendt nous emmène à la recherche des ferments sur lesquels se forme la « culture totalitaire », c’est-à-dire la culture par laquelle la domination totale des sociétés humaines peut-être conçue, formulée et organisée.  Devant les charniers de l’histoire au XXe siècle – les camps industriels de la mort de 1939-45 mais pas seulement, ceux des tranchées de 1914-18 qui ont servi de laboratoire « grandeur nature » aux essais des nouvelles technologies industrielles de la destruction totalen, aux premières armes chimiques aussi, ceux de 1936 en Espagne, encore – elle pense, elle se demande ce que cela signifie en réalité de penser et ce que la pensée peut réfléchir de l’innommable de la « domination totale »  elle doute, elle écrit enfin dans l’urgence. Dans l’urgence, portée par quelque espérance  celle de faire place aux lumières dans l’obscure détresse de ces anéantissements scientifiquement raisonnés.

Lire
Journal / 49

Entretien avec Gerald Kurdian et Agnes Ársælsdóttir

Le projet « Hot Bodies of the Future » est une chorale participative militante, féministe et queer, se réapproprie politiquement la parole pour créer de nouveaux récits.

Lire
Neuf essentiels (études) / 9

Thibault Scohier

Le terme totalitarisme est aujourd’hui largement galvaudé. Il est employé presque quotidiennement dans le débat public pour dénigrer ou jeter l’opprobre sur des positions politiques adverses. Le totalitaire est devenu le nouvel avatar du Mal, devant le dictateur ou le tyran. Parce que le champ lexical du totalitarisme s’est transformé en boite à outils rhétoriques et polémiques, les mots ont perdu leur sens ou tout du moins l’ont vu se diluer. Qu’est-ce que le totalitarisme ? Une forme de régime politique ? D’idéologie ? Un ensemble de mœurs? Une culture? Tout cela à la fois? Et surtout : peut-on réellement parler de totalitarisme dans une société libérale, toute oligarchique fût-elle ?

Lire

Donnant corps à un projet pensé au sein du groupe de travail « Droits culturels » de Culture & Démocratie, et coordonnée par l’association, la Plateforme d’observation des droits culturels en Fédération Wallonie-Bruxelles a été lancée en mai 2019. Elle a pour vocation de rassembler différents points de vue autour des droits culturels – acteur·rices de terrain, opérateur·rices culturel·les, chercheur·ses, … – afin de les problématiser et d’en fournir de nouvelles clés de lecture, adaptées aux différentes réalités de terrain du champ socioculturel.

Lire plus

Voulez-vous rester informé·es ?

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez les dernières nouvelles sur les publications, initiatives et événements de Culture & Démocratie

Abonnez-vous
Journal / 51

Entretien avec Aline Fernande et Novella De Giorgi

Pour certain·es conteur·ses, « les contes ne font pas de politique » (voir cet article). Pour d’autres, au contraire, le conte peut être porteur d’une charge politique et sociale forte et détient le pouvoir de modeler ou de changer nos représentations, pour le meilleur et pour le pire. Les Mauricettes, qui animent les Dimanches du Conte, en sont convaincues : il y a dans cet héritage oral des trésors de mémoire à remettre en lumière, mais aussi à interroger. Aline Fernande et Novella De Giorgi, deux Mauricettes, féministes et anticapitalistes, nous font part ici de leur vision, de leur volonté de contribuer, par une programmation soigneusement choisie, à déconstruire les imaginaires dominants et à donner une meilleure place aux voix les moins entendues.

Lire
Journal / 50

Entretien avec Bwanga Pilipili et Petra Van Brabandt

Dans le chaleureux cadre du Café congo, j’ai rencontré Petra Van Brabandt et Bwanga Pilipili pour un double entretien. Elles parlent des rapports de domination dans les écoles d’art et du féminisme qui, pour elles, ne peut être pensé sans un travail de conscientisation des rapports de race et de classe.

Lire
Journal / 49

Entretien avec Gia Abrassart

Gia Abrassart nous parle ici de son engagement dans l’activisme décolonial, des changements qu’elle perçoit quant à la réception dans l’espace public de ces questions mais aussi du pouvoir de l’art sur la construction de nos imaginaires.

Lire
Journal / HS 2020

Entretien avec Philippe Audi-Dor

Alors qu’on rassemblait les contributions pour ce hors-série sur le « chez-soi » le port de Beyrouth explose, ravivant la Révolution d’Octobre 2019 ainsi que les souvenirs de la guerre civile en pleine crise sanitaire, économique et politique aggravée pour le Liban. Il nous semblait important de relayer cet évènement qui a touché un pays dont la diaspora est plus importante en nombre que les résident·es sur place. Nous avons eu un entretien libre avec Philippe Audi-Dor, photographe et réalisateur, à partir d’une sélection de photos postées sur Instagram à la suite de l’explosion. Ces photographies nous semblent montrer comment un évènement vient rebattre nos repères qu’ils soient géographiques ou mentaux.

Lire

Ce catalogue inventorie et présente toutes les publications disponibles de Culture & Démocratie en date du 01/09/2021.

On y trouve aussi bien les parutions téléchargeables au format PDF sur notre site que les éditions papier, ainsi que des instructions pour vous les procurer, avec la possibilité de commander des lots d’ouvrages

Lire
bruxelles  
Suivez-nous :