Culture & Démocratie est une plateforme de réflexion, d’observation, d’échange et de sensibilisation à ce qui lie la culture et la démocratie.

Journal / 52

Sabine de Ville

Roman populaire, théâtre populaire, chanson populaire, séries populaires, cinéma populaire, culture populaire, késako ? Qu’en dire aujourd’hui tandis que le dogme du « non essentiel » ne cède pas et que la vie culturelle, lourdement affectée par les mesures liées à la pandémie, résiste obstinément, dans des formes réinventées, dans des lieux multiples et inédits et surtout, pour le meilleur et parfois le pire, sur la toile.

Lire

Le tatouage est indéniablement devenu un vecteur important d’expression des cultures populaires. Marine Martin, dont les dessins parsèment ce numéro, est tatoueuse chez Purple Sun, salon qu’elle a co-fondé dans le quartier des Marolles en 2015. D’abord inspirée par des motifs et lignes old school – école traditionnelle du tatouage en Occident qui limite l’usage des couleurs, use de gros traits et des motifs issus de l’univers marin et ou populaire (oiseaux, navires, jeux de cartes, etc.) –, Marine Martin se tourne vers un graphisme proche de l’art nouveau – celui qu’on retrouve dans ces pages.

Lire
Journal / 52

Entretien avec Elena Diouf

Dans les années 1990-2000, dans le monde de la musique en particulier, des voix de femmes (comme Madonna, Neneh Cherry, Britney Spears, Beyonce et d’autres) émergent qui revendiquent l’émancipation féminine. Leur hypermédiatisation fait entrer des valeurs féministes dans la pop culture. On parle désormais de « féminisme pop », qui se diffuse massivement, dans les médias et sur les réseaux sociaux. Certain·es y voient la fin d’un féminisme « authentique », la récupération marchande des valeurs féministes, et de fait, le féminisme, qui s’affiche désormais sur des t-shirts griffés, n’a jamais été aussi populaire qu’aujourd’hui. Pourtant, à leur manière, ces nouvelles figures féministes résistent bel et bien aux assignations et ouvrent des espaces de contestation du patriarcat. Elena Diouf s’est intéressée à l’une d’elles, celle de la bitch, rappeuse « racisée, indépendante et puissante » qui entend détourner les stéréotypes qu’on lui associe.

Lire
Journal / 52

Pierre Hemptinne

Une question traverse de nombreux articles de ce journal : celle des mécanismes de porosité entre culture populaire, culture de masse et récupération capitalisée. Pierre Hemptine soulève ici les dynamiques de domination sous-jacentes à l'objectif de « démocratisation de l'accès à la culture » qui ne vient pas pour autant abolir les distinctions de classes que la culture opère dans le champ social. Si des points d'hybridation et de résistances existent au sein de phénomènes culturels, quel pouvoir émancipatoire peut porter la culture dans un capitalisme de marché mondial qui tend à l'homogénéiser comme objet hyperindustriel ?

Lire
Journal / 52

Jan Baetens

Entre ressource et menace, la culture populaire se trouve en tension entre culture instituée et culture de masse. L’une comme l’autre ont tendance à politiquement l’affaiblir et la récupérer jusqu’au risque de voir disparaitre tant la « culture populaire » que « le peuple » qui la constitue, soulève Jan Baetens à la suite des « études culturelles ». Pourtant, comprise non pas comme un objet fixe mais comme une pratique d’existence capable de transformer le champ social, la culture populaire ne cesse de résister à sa propre disparition.

Lire
Journal / 52

Alberta Sessa

Dans le contexte de l’hyper-industrialisation, « populaire » est surtout synonyme de production de masse. C’est ce contexte qui voit l’émergence du pop art dans les pays occidentaux durant la seconde moitié du XXe siècle. Artiste engagé, décrié par le milieu artistique traditionnel, résolu à rendre l’art accessible à tou·tes, Keith Haring est l’une de ses figures emblématique aux États-Unis.

Lire

La crise sanitaire, comme beaucoup de chercheur·ses l’ont signalé, a exacerbé les maux dont souffre notre modèle de société. Elle rend évidente l’urgence d’un changement de cap, individuel et collectif …

Lire plus

Voulez-vous rester informé·es ?

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez les dernières nouvelles sur les publications, initiatives et événements de Culture & Démocratie

Abonnez-vous

Comment concevoir ces identités sans tomber dans des revendications identitaires, ni pour autant présupposer une identité absente ?
Une rencontre organisée dans le cadre de la publication du hors-série 2020 du Journal de Culture & Démocratie, en relation avec le festival Africa is / in The Future organisé par PointCulture.

Lire
Journal / HS 2020

Joseph Tonda

Ces derniers mois, nous avons assez entendu la métaphore filée de la guerre contre le coronavirus érigé en ennemi invisible des États et de leurs sujets. C’est la volonté implacable du virus qui obligerait les dirigeant·es à prendre des mesures sanitaires, à fermer les lieux de sociabilité et à décréter le confinement, réduisant ainsi le lieu de vie au foyer, au « toit sur la tête » pour les plus chanceux·ses.

Lire
Journal / HS 2020

Charlotte Marchina

Charlotte Marchina montre à quel point les modes de vie nomades et pastoraux. développent des relations différentes à l'environnement et comment les êtres humains pensent et définissent leur rapport à un chez-soi en mouvement.

Lire
Journal / HS 2020

Zaïneb Hamdi

Un poème de Zaïneb Hamdi

Lire

A l’occasion de son 15ème anniversaire en 2021, la CENTRALE célèbre sa ville, ses artistes, ses habitant.e.s avec le projet BXL UNIVERSEL II : multipli.city.

Lire

Donnant corps à un projet pensé au sein du groupe de travail « Droits culturels » de Culture & Démocratie, et coordonnée par l’association, la Plateforme d’observation des droits culturels en Fédération Wallonie-Bruxelles a été lancée en mai 2019. Elle a pour vocation de rassembler différents points de vue autour des droits culturels.

Lire

Le catalogue qui inventorie et présente toutes les publications disponibles de Culture & Démocratie en date du 01/01/2021

Lire
bruxelles  
Suivez-nous :
Popup en construction