<
1
/
4
>
Journal 53
Julie Dock-Gadisseur, Marie Poncin et Marjorie Van Den Heuvel
<
2
/
4
>
Journal 53
Entretien avec Fabienne Audureau, Catherine Vanandruel et Barbara Roman
<
3
/
4
>
Journal 53
Entretien avec Aurélie Ehx et Laurent Bouchain
Scroll

Culture & Démocratie est une plateforme de réflexion, d’observation, d’échange et de sensibilisation à ce qui lie la culture et la démocratie.

Journal / 53

Renaud-Selim Sanli

La notion de territoire a mauvaise presse dans le champ de l’idéologie. Pourtant des penseurs comme Bruno Latour lui redonnent une force critique. Le travail de ce sociologue et philosophe a nourri une part importante des discussions en amont de ce dossier. Cet article en livre quelques éléments qui, en écho à d'autres pensées voisines, résonnent avec notre projet éditorial. Il montre comment la notion de territoire chez Latour peut servir de point de départ pour comprendre et agir sur les nœuds politiques, économiques, culturels et sociaux. Loin d’une notion surplombante qui aurait pour objectif de « distribuer le Savoir critique », cette notion peut permettre d’apprendre à lutter avec le monde dans lequel nous vivons.

Lire
Journal / 53

Corentin Debailleul

La généralisation de l’usage de la téléphonie mobile, du bornage par les antennes wi-fi et de la pratique de stockage dit « cloud » a fait émerger de nouvelles manières d’appréhender les déplacements dans l’espace public. De plus en plus répandues dans le contexte de la pandémie et d’une volonté affirmée de « gérer les foules », ces technologies participent aussi d’une surveillance généralisée des individus, souvent à des fins marchandes. En collectant massivement nos données privées dans certains espaces publics, ces dispositifs de surveillance − cartographiés par le collectif Technopolice − mettent à mal la protection de celles-ci. En outre, ils surdéterminent nos comportements, car si le pistage numérique aide à prédire les déplacements des foules, il permet aussi de les diriger sans qu’elles en aient conscience. En modifiant ainsi nos manières d’appréhender et d’habiter collectivement l'espace public, ces dispositifs ne présentent-ils pas un risque pour une approche véritablement émancipatrice de celui-ci ? Et si oui, comment en sortir ?

Lire
Journal / 53

Daniele Manno

Les occupations temporaires à vocation culturelle qui fleurissent à Bruxelles et ailleurs semblent être une manière intéressante de se réapproprier collectivement des territoires désertés ou « en transition ». Cependant, la gestion de ces espaces suit parfois des logiques capitalistes et managériales, diamétralement opposées aux valeurs et manières de fonctionner de certains projets participatifs (artistiques, multiculturels, à vocation sociale, militants, etc.) qui y sont hébergés. Le MedexMuseum livre un retour sur ses multiples expériences, parfois source de désillusion, et propose des pistes d’action pour une gouvernance plus démocratique et participative de ces lieux riches de potentiels.

Lire
/

Cet entretien mené par Nadine Plateau apporte un éclairage sur les bouleversements et ajustements vécus par deux associations féministes d’éducation permanente dans leur lutte pour l’émancipation des femmes.

Lire
Journal / 51

Séverine Janssen

C’est en 1999 que le projet Bruxelles Nous Appartient/Brussel Behoort Ons Toe (BNA-BBOT) est né de la volonté de fabriquer une histoire sonore de la ville de Bruxelles au travers des histoires de ses habitant·es. D’abord destiné à être temporaire, le projet a expérimenté durant une année la distribution de kits d’enregistrement sonore dans la ville et l’exploitation des fichiers collectés. Peu à peu, le projet s’est pérennisé et structuré autour d’une multiplicité de méthodes, de territoires et de plateformes numériques, sans rien perdre de son impulsion première : enregistrer et archiver les présents, les restituer ensuite à la ville sous diverses formes pour se la réapproprier.

Lire
Journal / HS 2020

Entretien avec Monique Selim

On a pu ces dernières années opposer la construction positive d’un chez-soi habitable aux flux dérégulés de la mondialisation économique. À contre-courant d’une telle pensée, Monique Selim affirme qu’il faut pouvoir appréhender le phénomène de mondialisation comme des flux positifs qui viennent contrecarrer les replis sur soi en termes d’identité et de genre. Pour l’anthropologue, nous sommes d’abord ailleurs avant d’être dans un chez-soi auquel il ne faut conférer aucune naturalité.

Lire
Journal / 53

Chedia Le Roij et Emmanuelle Nizou

You Are Here est un journal de bord porté par plusieurs voix et écrit par Chedia Le Roij et Emmanuelle Nizou entre 2020 et 2021, années marquées par la pandémie. Dans la continuité de l'enquête sonore dont les épisodes ont été diffusés par La Bellone et Radio Panik, ce carnet retraverse les deux années écoulées pour mettre en écoute des savoirs de terrains qui se sont élaborés, et des initiatives de solidarité et d'entraide qui ont émergées lors des confinements.

Lire

Donnant corps à un projet pensé au sein du groupe de travail « Droits culturels » de Culture & Démocratie, et coordonnée par l’association, la Plateforme d’observation des droits culturels en Fédération Wallonie-Bruxelles a été lancée en mai 2019. Elle a pour vocation de rassembler différents points de vue autour des droits culturels – acteur·rices de terrain, opérateur·rices culturel·les, chercheur·ses, … – afin de les problématiser et d’en fournir de nouvelles clés de lecture, adaptées aux différentes réalités de terrain du champ socioculturel.

Lire plus

Voulez-vous rester informé·es ?

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez les dernières nouvelles sur les publications, initiatives et événements de Culture & Démocratie

Abonnez-vous
Hors-collection / 2021

Guillermo Kozlowski

Lire
Neuf essentiels (études) / 8

Roland de Bodt

Au regard du thème de ce nouveau volume de la collection « Neuf essentiels», consacré à la dette et au surendettement, et pour nourrir le débat public, sur ces questions, nous prenons la liberté de présenter diverses propositions qui ont pour vocation de modifier le droit fondamental des personnes qui vivent dans les territoires de la Belgique et de renforcer la culture démocratique et ses pratiques égalitaires.n

Lire
Journal / 52

Thibault Scohier

Le terme de populisme est aujourd'hui utilisé aussi bien comme critique de groupes ou personnes se réclamant faussement du peuple, que comme marqueur d'un conflit de classes. Thibault Scohier examine les populismes historiques aux États-Unis et en Russie pour mieux donner à voir la complexité des sens donné à cette expression.

Lire
Neuf essentiels (études) / 8

P.H.

Éditions Amsterdam, 2011, 120 pages.

Lire

Ce catalogue inventorie et présente toutes les publications disponibles de Culture & Démocratie en date du 01/09/2021.

On y trouve aussi bien les parutions téléchargeables au format PDF sur notre site que les éditions papier, ainsi que des instructions pour vous les procurer, avec la possibilité de commander des lots d’ouvrages

Lire
bruxelles  
Suivez-nous :