Agenda

L’agenda rassemble les événements, colloques, journées d’information, tables-rondes organisés par Culture & Démocratie et qui s’inscrivent dans sa mission première : faire vivre la culture dans la démocratie, faire vivre la démocratie dans la culture.

 

Vous désirez un accompagnement, une intervention, une animation autour de l’une de nos productions ?

Contactez-nous à info@cultureetdemocratie.be

3ème rencontre "Numérique de terrain" organisée par le collectif PUNCH.

💬🍴 Culture & Démocratie lance les soirées Cuisine & Discute ! De manière informelle, venez nous rencontrer et échanger autour de nos dernières publications mais surtout autour d’un bon plat chaud. L’occasion de découvrir la popote interne de notre association d’éducation permanente !

Africa is/in The Future et Culture & Démocratie s’associent cette année encore autour d’une rencontre qui aura lieu le jeudi 8 décembre au cinéma Nova : Quelles formes de récits pour hacker les imaginaires ?

Suite à la journée de formation du 14 juin dernier "Numérique de terrain - Reprendre la main face à la digitalisation du monde" proposée dans le cadre du cycle « Pour un numérique humain et critique » et de la campagne du GSARA, le collectif PUNCH (Pointculture, Action Cinéma Média Jeunes, Centre Librex, Cesep, Culture & Démocratie, Gsara, La Concertation ASBL - Action Culturelle Bruxelloise, La Maison du Livre, CFS-ep asbl, PAC et La Revue Nouvelle) vous propose une nouvelle journée de formation.

Dans le cadre de l’Université d’été 2022 d’Amnesty International Belgique Francophone, consacrée aux droits économiques, sociaux et culturels,

Patrice Meyer-Bisch, président de l’Observatoire de la Diversité et des Droits culturels et coordonnateur de la Chaire UNESCO droits humains et démocratie à l’Université de Fribourg, et Thibault Galland, coordinateur de la Plateforme d’observation des droits culturels de Culture & Démocratie sont invités à échanger autour des enjeux actuels pour les droits culturels.

À l'occasion de la parution du livre Cent ans d'associatif en Belgique... Et demain ?

Le Collectif 21, Culture & Démocratie et la librairie Météores vous invitent à une soirée de discussion sur les dynamiques associatives et tout particulièrement celles des lieux de soin et de santé.

Dans le cadre du cycle "Pour un numérique humain et critique" et de la campagne du GSARA, le collectif PUNCH (Pointculture, Action Cinéma Média Jeunes, Centre Librex, Cesep, Culture & Démocratie, La Concertation ASBL, PAC, La Revue Nouvelle et CFS-ep) vous propose 1 journée pour comprendre, parfois décortiquer ou même découvrir, comment le numérique modifie nos vies. Mais aussi proposer des pistes de travail pour que le numérique ne colonise pas nos vies.

La dette s’invite de plus en plus dans nos vies : dans les murs de nos maisons, dans nos téléphones, dans notre alimentation, dans nos soins, dans l’éducation qu’on veut donner à nos enfants…
Comment ça se fait ? Comment ça se passe ? D’où ça vient ? Qu’est-ce que ça a comme conséquences ? Dans nos vies ? Dans notre société ? Comment est-ce qu’on fait pour ne pas se trouver dans une telle situation ? Qu’est-ce qu’on imagine pour ne pas laisser s’installer ce processus destructeur ?
Pendant une semaine, on se rencontre, on se documente, on en parle, on partage des spectacles, des films, on fait de la radio. On se sent moins seul, on apprend les un·es des autres, on se donne des forces pour mieux lutter.

Le 18 mai de 10h à 12h30 au Point Culture Bruxelles.

Nous vivons une période charnière qui implique des transformations majeures de notre civilisation humaine et de nos représentations du monde. La politique, la science, les techniques, le social et l’art y contribuent de concert. Les artistes sont des participant·es du monde. Iels renvoient dans leurs œuvres, leur propre résonance, les reflets de ce qu’iels perçoivent et interprètent de l’environnement dans lequel iels évoluent. Iels sont engagé·es par essence, dès lors qu’iels s’exposent aux regards des autres et que leur œuvre fait lien (et sens). Avec ou sans leur participation active dans les grands mouvements politiques qui traversent l’art.

 

 

Il existe une demande claire pour un internet plus éthique parmi les opérateurs culturels. Jusqu'à présent, cela a généralement conduit à des actions individuelles au succès variable. En engageant de multiples parties prenantes, les districts culturels et les organisations en réseau pourraient aider et amplifier ces processus. Nous avons trouvé une source d'inspiration à Amsterdam, où PublicSpaces a été établi comme une coalition réussie d'acteurs culturels qui adaptent à nouveau l'internet aux besoins de l'utilisateur.

Où et quand ?
le 31/03 de 10h30 à 13h00 au PointCulture Bruxelles

Dans le cadre de sa rentrée littéraire, la Scam nous invite à un atelier sur la rémunération des auteurs et autrices de revue, et plus généralement à la question de la défense de leurs droits, en présence de représentant.es de Marginales, Papier Machine, La Revue nouvelle et Culture & Démocratie.

Les détails de la fête sont encore à préciser, les intervenantes et les artistes à confirmer, mais notez déjà la date du 27 mars et le lieu: la nouvelle galerie militante That’s what x said, dans le quartier bouillonnant des Marolles.

Une lecture publique du futur spectacle Apnée, de Rémi Pons, le mercredi 30 mars 2022 à 18h à l'IESSID (26 rue de l'Abbaye à 1050 Bruxelles)

Après deux années de travaux autour de « Faire association », interrogeant tour à tour le sens contemporain des démarches collectives et l’histoire du fait associatif selon différents angles (social, politique, philosophique, culturel, administratif et financier, économique…), le Collectif21 est heureux de vous inviter à la journée de synthèse (provisoire) de ses travaux au cours de laquelle seront présentés le documentaire « 2121 Hypothèses Associations » (coproduction CVB et C21) et l’ouvrage collectif  100 ans d’associatif en Belgique… Et demain ?  (en partenariat avec l’agence Alter).

La Plateforme d'observation des droits culturels (Culture & Démocratie), La Concertation asbl-Action Culturelle Bruxelloise et l’Association Marcel Hicter ont initié différentes démarches qui explorent les droits culturels et œuvrent à leur culture commune. Elles vous invitent à venir parler « droits culturels » lors d’une journée d’information et d’expérimentation au départ de leurs recherches.

Dans le cadre de parution du Journal de Culture & Démocratie "Culture populaire", nous vous invitons à un événement autour des arts urbains. La rencontre sera constituée d'une table ronde et de performances slam.

Cultiver les droits culturels – Expérimenter Paideia*

Les droits culturels : des droits humains fondamentaux consacrés dans différents textes internationaux, portés par une vision de la culture qui cherche à garantir à chaque personne la reconnaissance de sa dignité ancrée dans son identité culturelle particulière et multiple.

Mais que sont ces droits concrètement ? Pourquoi et comment les faire vivre et les traduire dans nos pratiques quotidiennes ? Comment les partager et faire réseau ensemble ?

Un cycle de 5 rencontres abordera ces questions et celles que chacune et chacun apportera.

Nos expériences concrètes, nos interrogations face aux références théoriques et méthodologiques y seront autant d’atouts pour nous aider à cheminer singulièrement et collectivement, guidé·es par la démarche Paideia*.

Une initiative de l’ASTRAC et de la Plateforme d’observation des droits culturels (Culture & Démocratie), accompagnée par Réseau Culture 21.

Dépassant les critiques classiques de l’impérialisme et du néocolonialisme, les théories de la dépendance et les études postcoloniales, cet ouvrage analyse ce rêve afrodystopique dans lequel sont plongées les sociétés africaines et afrodescendantes. À la différence des dystopies littéraires, cette chimère n’est pas une projection dans le futur, mais une composante bien réelle de la violence des imaginaires colonialistes et impérialistes qui structure l’inconscient des rapports de l’Occident aux mondes africains, mais aussi les rapports des États africains à leurs propres citoyens. Avec le concept d’Afrodystopie, Joseph Tonda propose une nouvelle manière de penser les relations entre dominants et dominés à l’ère du capitalisme globalisé.

bruxelles  
Suivez-nous :