Journal - 50

Culture : la part des femmes

Si le secteur culturel se considère comme particulièrement vertueux, force est de constater qu’il y subsiste une réelle asymétrie quant au rapport hommes/femmes, que l’on regarde du côté de la proportion de directrices en charge d’institutions culturelles ou encore de la place accordée aux créatrices au sein des programmations. Or, « il ne peut y avoir de transformation des rapports sociaux sans
une transformation du champ symbolique » et à l’heure d’une « libération de la parole » post-Weinstein/#MeToo/Jan Fabre, il nous semble nécessaire d’analyser le secteur culturel sous cet angle, de relever les initiatives qui contrent les inégalités mais aussi de mesurer le chemin qu’il reste à parcourir.

Les œuvres de Françoise Pétrovitch accompagnent les textes de ce Journal.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la Commission communautaire française

Cliquez sur les titres pour accéder aux articles
Popup en construction