Cahiers internationaux de Symbolisme (n°128-129-130) : "Penser librement sous la censure"

« Que faire lorsque l’on se trouve dans un régime où la liberté d’expression n’existe pas ? A première vue, il semble qu’il n’y ait que deux attitudes possibles: se soumettre ou se battre (…) »
Anne Staquet

L’histoire montre clairement que l’absence de liberté d’expression ne signifie heureusement pas que toutes les pensées ou tous les écrits se conforment à la vérité officielle. Parmi les textes plus libres, certains deviennent clandestins et entrent en résistance, tandis que d’autres jouent de l’équivoque pour ruser avec la censure, qu’elle soit officiellement organisée par le pouvoir en place ou une conséquence de la « bien-pensante » et du moralisme ambiant. Ces deux formes de combat, que l’on peut rassembler sous les notions de résistance et de subversion, sont les thématiques abordées dans ce numéro des Cahiers internationaux de symbolisme.

Popup en construction