Publications

Analyses

Dans le cadre de sa mission d’éducation permanente Culture & Démocratie produit au moins 30 analyses par an. La plupart sont éditées dans le Journal de l’association, d’autres paraissent dans des publications extérieures.

70 Résultats
Détourner le regard
Toma Muteba Luntumbue et Olivier Marboeuf
Repenser la cohabitation planétaire, avec égalité de toutes et tous face à la crise climatique et partage juste des ressources naturelles, exige d’extirper le récit colonial de tous les inconscients dominants. Régénérer l’imaginaire collectif, c’est pratiquer le marronnage à grande échelle, ouvrir à de nouvelles alliances. Déconstruire l’histoire est indispensable pour retrouver pages blanches et communs narratifs porteurs d’espoir.
Lire la suite
Le point sur culture et écologie
Pierre Hemptinne
En mêlant analyse et fiction, Pierre Hemptinne revient sur la récente fermeture des PointCulture, rend hommage à ceux et celles qui s’y sont investis et esquisse ce qui aurait pu advenir en termes de changement d'imaginaire.
Lire la suite
Transformer les images du futur en récit
Entretien avec Melat Gebeyaw Nigussie, directrice générale et artistique du Beursschouwburg
Pour Melat Gebeyaw Nigussie, directrice générale et artistique du Beursschouwburg à Bruxelles, une organisation culturelle doit être un catalyseur de changement. Les idées ne manquent pas pour imaginer des futurs vivables, affirme-t-elle, mais en les rassemblant au sein d’un même lieu, et avec le travail narratif d’une équipe de programmation, se fait l’esquisse d’un récit, d’une histoire cohérente, un devenir potentiel.
Lire la suite
Quels récits pour maintenir l’histoire en vie ?
Entretien avec Sébastien Foucault et Julie Remacle, fondateur·ices de la compagnie Que faire ?, metteur en scène et dramaturge de la pièce Reporters de guerre.
Avec la pièce Reporters de guerre, Sébastien Foucault et Julie Remacle nous ramènent en Bosnie entre 1991 et 1995. La pièce interroge la construction des récits journalistiques et l’impact de ceux-ci sur nos subconscients et nos imaginaires. Le journalisme et les œuvres culturelles peuvent-ils modifier nos représentations mentales pour nous aider à résister au chaos et à l’effondrement ?
Lire la suite
Nous sommes le paysage
Entretien avec Cathy Ming Jung, directrice du Rideau de Bruxelles
Un théâtre comme carrefour des récits individuels et collectifs, lieu d’échanges et de mutations des imaginaires.
Lire la suite
Et si le temps de la guerre était conté ? Réflexions autour des récits et des imaginaires guerriers
Juliette Lafosse, philosophe
Les récits de guerre offrent d’ordinaire un tableau manichéen du conflit, opposant les méchant·es aux gentil·les. Dans son analyse, la philosophe propose une autre modalité du dire guerrier dans l’espoir de rendre aux récits leurs facultés émancipatrices.
Lire la suite
De la défaite de l’imagination, et de certains de ses effets
Katrin Solhdju
Pour produire des récits porteurs de devenirs vivables, il ne suffit pas d’en appeler au changement des imaginaires. L’imagination doit aussi être reconnue comme productrice de connaissances, comme moteur d’expériences qui ouvrent de nouveaux possibles. A travers l’histoire de la mise à l’épreuve, au XVIIIe siècle, des pratiques de magnétisme animal (précurseur de l’hypnotisme) et de la figure du charlatan, Katrin Sohldju nous montre comment s’est développée la relation ambiguë de la médecine à l’imagination, et ses conséquences notamment politiques.
Lire la suite
Pour une communauté écologique sur les bords de l'Escaut
Lola Massinon, sociologue
Au sein d’un territoire précis, un cas concret de chocs narratifs, révélateur des paradoxes de l’Anthropocène. S’y enchevêtrent les lignes de vie de celles et ceux qui n’ont pas la maitrise de leur imaginaire, faisant partie du paysage, portés par les « traditions », paysan·nes et espèces domestiques.
Lire la suite
Quelles ressources de l’imaginaire ?
Pierre Hemptinne
Au fur et à mesure que l’évidence de la crise climatique s’impose concrètement au quotidien, le lexique de ceux et celles qui traitent depuis longtemps de cette urgence se diffuse plus largement. Alors que, jusqu’ici, il faisait office de repoussoir, le terme « sobriété » est mis à toutes les sauces, y compris démagogiques. Il en est de même de la question du « changement d’imaginaire », du « besoin de nouveaux récits », devenue incontournable, ce qui constitue déjà un acquis. Même si, pour certain·es, cela peut ne signifier qu’une mode ou un nouveau marché culturel à conquérir.
Lire la suite
Spéculativismes. Sortir du réalisme capitaliste par la fiction spéculative
Jean-Baptiste Molina, chercheur et activiste en fiction spéculative
L’appel à produire de nouveaux récits est omniprésent. C’est que la panne d’imagination est sévère. Or, « nouveaux récits », ça peut dire tout et son contraire. Nous avons besoin d’un diagnostic clair de ce que signifie être face à cette panne d’imagination.
Lire la suite
bruxelles  
Suivez-nous :