7 Résultats
Bruxelles : identité, hybridité, créolisation
Nedjma Hadj Benchelabi, Hadassah Emmerich, Lisa Ahenkona, Rachida Lamrabet
Propos en anglais traduits par Hélène Hiessler (Culture & Démocratie)
Lire la suite
Détourner le regard
Toma Muteba Luntumbue et Olivier Marboeuf
Repenser la cohabitation planétaire, avec égalité de toutes et tous face à la crise climatique et partage juste des ressources naturelles, exige d’extirper le récit colonial de tous les inconscients dominants. Régénérer l’imaginaire collectif, c’est pratiquer le marronnage à grande échelle, ouvrir à de nouvelles alliances. Déconstruire l’histoire est indispensable pour retrouver pages blanches et communs narratifs porteurs d’espoir.
Lire la suite
Imaginaire collectif et réalité
Rosa Amelia Plumelle-Uribe, avocate et essayiste
Qui produit les grands récits historiques nourrissant nos imaginaires sociétaux et nos représentations du monde ? Rosa Amelia Plumelle-Uribe s’intéresse particulièrement à l’histoire coloniale et à ses conséquences dans les imaginaires contemporains. À travers des exemples précis, elle entend mettre au jour des contre-récits afin de libérer l’imaginaire social et changer les mentalités.
Lire la suite
Décoloniser les arts : libérer les imaginaires, remodéliser la matière
Olivier Marboeuf, Ayoko Mensah, Baobab van de Teranga, Anne Wetsi Mpoma, Marie Umuhoza, Étienne Minoungou
Africa is/in The Future est un festival pluridisciplinaire, initié par Dany Ben Felix de PointCulture. Ce festival, qui en est à sa sixième édition, vise à décloisonner les imaginaires occidentaux en mettant l’accent sur les productions artistiques, musicales et intellectuelles africaines et afro-descendantes contemporaines. La rencontre retranscrite ici entend questionner la tendance qui prétend « décoloniser les institutions culturelles » sans remettre en cause la manière dont les savoirs véhiculés et leur organisation sont emprunts de colonialité qui prolongent les politiques culturelles néolibérales en cours. Anne Westi Mpoma, historienne de l’art, artiste et curatrice activiste fondatrice de la Wetsi Art Gallery, Étienne Minoungou, dramaturge navigant entre la Belgique et le Burkina Faso, Marie Umuhoza programmatrice artistique au sein de l’équipe du Decoratelier, Baobab van de Teranga artiste et intellectuelle polyforme, dans une discussion modérée par Ayoko Mensah, autrice franco-togolaise et programmatrice au Bozar, reviennent sur le contexte colonial des institutions culturelles belges et bruxelloises. Iels reviennent sur la manière dont leurs pratiques s’y insèrent et ouvrent des brèches, mais aussi sur les futurs désirables des institutions culturelles. Une intervention vidéo d’Olivier Marboeuf, introduit la séance en soulignant l’importance de nos écologies de pratiques.  
Lire la suite
Appartenances : décoloniser la pensée
Questions à Ilke Adam, Gily Coene, Douna Bourabain, Bas van Heur, Lena Imeraj et Tuba Bircan
Migration, Equality & Racism, 44 Opinionsn est un ouvrage collectif et interdisciplinaire publié en anglais par des chercheurs et chercheuses de la Vrij Universiteit Brussel (VUB) qui associe des territoires de recherche différents. Il propose un kaléidoscope de positions et d’opinions informées sur les problématiques croisées des politiques migratoires, de l’égalité des chances et des racismes. Ce livre se veut un outil exigeant mais accessible, et si leurs réponses ne sont pas toujours faciles à entendre, il est intéressant de donner à voir comment ces universitaires bruxellois·es pensent la « lutte des territoires » (sols et pensées) et comment elle influence nos manières de les habiter et nos appartenances.
Lire la suite
Pour un féminisme intersectionnel et décolonial
Entretien avec Bwanga Pilipili et Petra Van Brabandt
Dans le chaleureux cadre du Café congo, j’ai rencontré Petra Van Brabandt et Bwanga Pilipili pour un double entretien. Elles parlent des rapports de domination dans les écoles d’art et du féminisme qui, pour elles, ne peut être pensé sans un travail de conscientisation des rapports de race et de classe.
Lire la suite
Monde-Chœur, qui chante encore ?
Milady Renoir
Le 23 avril 2018, pendant l’émission de radio « Langues & Hospitalités » proposée par Culture & Démocratie, animée par Caroline Berliner et enregistrée au théâtre de la Balsamine de Bruxelles, diffusée sur Radio Panik, Milady Renoirn a été invitée à écrire en directn son ressenti poético-politiquen à l'écoute des interventions de plusieurs participant·e·s, autant premier·e·s concerné·e·s, qu’acteur·trice·s de terrain, qu’observateur·trice·s. La question protéiforme de l’hospitalité, de l’exil était le fil rouge.
Lire la suite
bruxelles  
Suivez-nous :