12 Résultats
Émeute de soins dans l’art contemporain
Marcelline Chauveau, Fen D. Touchemoulin
Dans un monde, où les mutantxesn peuvent exister.
Lire la suite
Imaginaires de la ville
Sébastien Marandon, Vincent Cartuyvels, Allan Wei, Baobab van de Teranga, An Vandermeulen, Effi & Amir
 
Lire la suite
Transformer les images du futur en récit
Entretien avec Melat Gebeyaw Nigussie, directrice générale et artistique du Beursschouwburg
Pour Melat Gebeyaw Nigussie, directrice générale et artistique du Beursschouwburg à Bruxelles, une organisation culturelle doit être un catalyseur de changement. Les idées ne manquent pas pour imaginer des futurs vivables, affirme-t-elle, mais en les rassemblant au sein d’un même lieu, et avec le travail narratif d’une équipe de programmation, se fait l’esquisse d’un récit, d’une histoire cohérente, un devenir potentiel.
Lire la suite
Collages et scènes de recommencement
Pierre Hemptinne
Pierre Hemptinne revient sur l’œuvre d’Emelyne Duval, dont une nouvelle phase était montrée au musée des Beaux-Arts de Mons (BAM) jusqu’à la fin du mois de mai 2022, sous le titre « Souviens-toi ».
Lire la suite
Sortir du déni, imaginer demain
Entretien entre Zelda Soussan, Ruggero Franceschini et François Schuiten
Nous ne partageons plus d’horizon commun vers lequel tendre collectivement. Heureusement, certain·es artistes nous proposent des visions de ces futurs, désirables ou non, et nous forcent à une projection nécessaire. C’est le cas Zelda Soussan et Ruggero Franceschini, metteur·ses en scène au sein du LUIT (Laboratoire Urbain d’Interventions Temporaires) et de leur dôme géodésique. C’est le cas aussi du dessinateur François Schuiten, invité avec d’autres par l’Armée française à imaginer les périls de demain.
Lire la suite
Décoloniser les arts : libérer les imaginaires, remodéliser la matière
Olivier Marboeuf, Ayoko Mensah, Baobab van de Teranga, Anne Wetsi Mpoma, Marie Umuhoza, Étienne Minoungou
Africa is/in The Future est un festival pluridisciplinaire, initié par Dany Ben Felix de PointCulture. Ce festival, qui en est à sa sixième édition, vise à décloisonner les imaginaires occidentaux en mettant l’accent sur les productions artistiques, musicales et intellectuelles africaines et afro-descendantes contemporaines. La rencontre retranscrite ici entend questionner la tendance qui prétend « décoloniser les institutions culturelles » sans remettre en cause la manière dont les savoirs véhiculés et leur organisation sont emprunts de colonialité qui prolongent les politiques culturelles néolibérales en cours. Anne Westi Mpoma, historienne de l’art, artiste et curatrice activiste fondatrice de la Wetsi Art Gallery, Étienne Minoungou, dramaturge navigant entre la Belgique et le Burkina Faso, Marie Umuhoza programmatrice artistique au sein de l’équipe du Decoratelier, Baobab van de Teranga artiste et intellectuelle polyforme, dans une discussion modérée par Ayoko Mensah, autrice franco-togolaise et programmatrice au Bozar, reviennent sur le contexte colonial des institutions culturelles belges et bruxelloises. Iels reviennent sur la manière dont leurs pratiques s’y insèrent et ouvrent des brèches, mais aussi sur les futurs désirables des institutions culturelles. Une intervention vidéo d’Olivier Marboeuf, introduit la séance en soulignant l’importance de nos écologies de pratiques.  
Lire la suite
S’il porte des bretelles, le piano est populaire
Laurent Busine
Directeur du Musée des Arts contemporains du Grand-Hornu, Laurent Busine livre dans cet article sa vision de l’itinéraire qui s’esquisse entre le « populaire » et le « savant » en s’appuyant sur son expérience dans le champ muséal. Sans forcément démêler ce que désigne le mot peuple (lire à ce sujet l’article d’Antoine Chollet), il fait néanmoins apparaitre un partage souvent évoqué dans ce dossier, entre un art fait pour et un art fait par lui. Pour lui, les musées permettent « l’addition de deux cultures : celle qu’on apporte invariablement avec soi et celle qu’on découvre dans les œuvres ».
Lire la suite
L’envie irrépressible de créer
Entretien avec Carole Alden
Free Translation est une exposition internationale multidisciplinaire de travaux réalisés à l’issue d’un appel à contributions diffusé auprès de détenu·es, ex-détenu·es et de personnes touchées par l’emprisonnement. C’est par l’intermédiaire de cette plateforme que l’artiste Arlene Tucker a rencontré Carole Alden. Par la pratique artistique, l’échange de courriers et le dialogue sont explorées différentes idées préconçues, attentes, projections et formes d’expressions. C’est de l’exposition que les « Free Translation Sessions » sont nées. Lors de ces rassemblements, on crée, on interprète, on regarde et on discute les travaux reçus. Le partage d’histoires personnelles, l’expérimentation de techniques artistiques, l’écoute de points de vue subjectifs peut contribuer à guider les démarches artistiques et à mettre en lumière différents parcours de vie.
Lire la suite
Les ateliers créatifs de La Combine
Morgane Degrijse
Composé actuellement de quatre Bruxelloises, le collectif artistique La Combine – constitué en asbl depuis 2017 – s’est donné comme objectif principal de faire découvrir les mondes de l’art contemporain à un public le plus varié et le plus étendu possible, tout en accordant une attention particulière à la jeune création. Dans ce but, il organise ponctuellement des expositions et régulièrement des ateliers créatifs à destination des adolescents. Ces derniers se déroulent une semaine sur deux à Schaerbeek. Morgane Degrijse raconte.
Lire la suite
Les fruits de l’été 78
Pierre Hemptinne
Comment se pensent les points de contact et d’échanges entre les artistes contemporains et les publics ? Comment s’organisent les potentielles résonances entre les uns et les autres ? Comment cherche-t-on à ce que ces résonances agissent sur les sensibilités, les imaginaires individuels et collectifs et qu’attend-on, finalement, de ces interactions ? On ne cesse de nous parler de la fracture entre art contemporain et sensibilité populaire : comment réconcilier ces pratiques esthétiques et le besoin courant d’expériences esthétiques sans éliminer les nécessaires controverses ? Comment sont traitées au jour le jour ces interrogations ? Qui s’en occupe encore vraiment ?
Lire la suite
Bagarres au King Créole
Pierre Hemptinne
L’art contemporain renouvelle-t-il les imaginaires des humanités ? Les artistes peuvent-ils transmuer la mondialisation en mondialité ? Comment l’exposition Mondialité, conçue par Hans Ulrich Obrist et Asad Raza, montrée à la Villa Empain à Bruxelles du 19 avril au 10 septembre 2017, peut-elle aider à répondre à ces questions ?
Lire la suite
bruxelles  
Suivez-nous :