25 Résultats
Solastalgie ? C’est grave, mais ça se soigne !
Pierre Hemptinne
En compilant ses innombrables randonnées parmi plusieurs centaines de films, en dialoguant avec d’autres randonneur·ses qui racontent leurs bifurcations, Frédérique Müller publie une boite à outil pour soigner les angoisses du futur, échapper à la fatalité de l’Anthropocène, se substituer collectivement à l’inertie politique.
Lire la suite
Écoscopie sorcière
Jean-Baptiste Molina
Voyage en une fiction prospective au-delà de la catastrophe : dialogue entre un·e jeune et un·e ancien·ne. Comment on est-on arrivé·es là ? Contre la machine infernale du techno-capitalisme, les grèves, blocages, insurrections se sont multipliées. Des militant.es ont réactivé des savoirs « non rationnels », organisé la survie autour de rituels bons pour l’imaginaire collectif. Jusqu’au rituel d’écoscopie, où s’éprouver au sein des milliards d’êtres qui nous constituent, là où les capitalistes suicidaires s’obstinaient à poser l’être humain hors du vivant.
Lire la suite
Émeute de soins dans l’art contemporain
Marcelline Chauveau, Fen D. Touchemoulin
Dans un monde, où les mutantxesn peuvent exister.
Lire la suite
Le jeu de rôle grandeur nature et ses potentialités transformatrices
Rachel Hoekendijk
Le jeu, simple divertissement ? Rachel Hoekendijk propose ici de le replacer dans l’histoire longue de nos cultures, de ses liens tant avec le sacré qu’avec le sacrilège. Voici le cercle magique des jeux de rôles grandeur nature, à connotation militante. Basés sur l’expérience des pouvoirs de la bienveillance, ce sont des pratiques ritualisées qui ouvrent d’autres perspectives relationnelles. En proposant des immersions dans diverses problématiques sociales, leurs protocoles aident à transformer les idées reçues. Autant de dispositifs pour s’essayer à co-construire un nouveau champ des possibles.
Lire la suite
Rituels, résistance, réciprocité et régénération
Jay Jordan
Dans nos sociétés modernes, le désir d’explorer des rationalités non-scientifiques trouve un écho dans des pratiques de rituels qui font dialoguer le matériel et l’imaginaire, le physique et le symbolique. Pour Jay Jordan, les rituels sont un outil de résistance et de rassemblement. En permettant la sublimation de l’oppression et des traumatismes, ils peuvent devenir une force pour souder une communauté et lui redonner sens.
Lire la suite
Olivia Sautreuil
Marcelline Chauveau
Pour créer la série d’images du Journal de Culture & Démocratie n°56 sur les rituels, Olivia Sautreuil, dessinatrice et sérigraphe, est partie d’une réflexion sur le temps et sur la façon dont celui-ci ritualise nos journées à partir du livre River of Shadows: Eadweard Muybridge and the Technological Wild West de Rebecca Solnit. Elle s’est aussi intéressée au Kibbot Kift, un mouvement du XXème siècle opposé à la vision militariste de certains groupes scouts, dont l’univers et les pratiques rituelles mêlaient mythes, artisanat et art de la vie dans la nature. Comment s’émanciper de l’ordre par l’invention de nouvelles ritualités ? Finalement, l’univers de l’enfance est omniprésent dans cette série d’images, univers familier pour Olivia qui travaille régulièrement pour l’édition et la presse jeunesse. Comment les enfants s’approprient-il·elles les objets du quotidien en les détournant pour apprendre et pour imaginer d’autres possibles ?
Lire la suite
L’objet à l’œuvre
Marcelline Chauveau
La relation que nous entretenons aux objets qui nous entourent dit beaucoup de nous et de notre rapport au monde. Au-delà de leur aspect strictement fonctionnel, nos objets sont aussi des médiateurs de savoirs, de mémoires et d’imaginaire. En soignant notre rapport à eux nous prenons finalement soin de nous-mêmes et de nos histoires. Pour Marcelline Chauveau nous pouvons sortir d’un modèle de société basée sur la consommation excessive en inventant de nouvelles ritualités et de nouveaux liens aux choses. Et si nous faisions de notre rapport aux objets un « moyen de résistance à un monde homogène et formaté » ?
Lire la suite
Futurologie de la coopération : des rituels de bifurcation
Anna Czapski
Le Grimoire du projet Futurologie de la coopération propose une panoplie d’outils rituels pour imaginer des ressources pour le futur. Mêlant des méthodes de futurologie traditionnelle à des pratiques ouvertes sur une autre forme de rationalité, ces outils invitent à explorer le passé et le présent pour entrevoir de nouvelles possibilités de bifurcations. Pour Anna Czapski, l’une des artistes à l’initiative de cette recherche, il est important aujourd’hui de créer des modes d’emploi pour ritualiser des pratiques, les transmettre et en imaginer d’autres pour trouver de nouvelles voies de transition.
Lire la suite
Ma grand-mère disait
IIse Wijnen
De l’automne 2021 à la fin de l’été 2022, un long processus a été entamé par le collectif KNEPH et l’asbl Park Poetik pour dire adieu à un vieux marronnier situé dans le haut du parc de Forest à Bruxelles. Artistes, promeneur·ses et habitant·es l’ont accompagné au fil de cérémonies rituelles. Cet article nous fait vivre quelques-unes de ces rencontres, de ces relations réinventées entre être vivants humains et non-humains. Un exemple de « nouveau rituel » né de l’échange de plusieurs cultures et de la résurgence d’animisme au sein de notre culture naturaliste.
Lire la suite
L’économie des festivals : bonne pour la planète ?
Pierre Hemptinne
Au printemps, les festivals d’été se profilant à l’horizon, plusieurs articles dans la presse française et belge se sont émus des dangers de « concentration » dans le milieu musical festivalier. Entendez : la prédominance sans vergogne de grands groupes privés motivés uniquement par la rentabilité, mettant en danger festivals indépendants et diversité culturelle. En Belgique, à la même période, l’artiste Konoba a annoncé mettre sa carrière musicale entre parenthèses du fait de la trop grande industrialisation du secteur musical, cette même industrialisation qui détermine l’économie actuelle des festivals. Comment poser les termes de cette problématique dans le cadre d’une société dont le modèle culturel capitaliste est à bout de souffle et de plus en plus toxique ?
Lire la suite
Culture et crise climatique
Le secteur culturel se préoccupe de la question climatique. Les grandes institutions planchent sur les moyens de réduire leur empreinte carbone et se heurtent à ce qui fait partie de leur modèle : faire se déplacer un grand nombre d’individus ! La proposition de charte récemment publiée en France à l’initiative de Guillaume Logé, conseiller artistique, chercheur associé à l’université Paris-I Panthéon-Sorbonne, et cosignée par de nombreuses personnalités, prend une orientation plus prometteuse : s’attaquer à la production d’imaginaires qui rendront possible et désirable l’émergence de nouveaux modes de vie, en phase avec les enjeux climatiques. En effet, la culture se situe-là, et l’on oublie souvent que cette production du sensible peut faire l’objet de politiques spécifiques, ouvrant des possibles ou reproduisant le même.
Lire la suite
Imaginaires de la ville
Sébastien Marandon, Vincent Cartuyvels, Allan Wei, Baobab van de Teranga, An Vandermeulen, Effi & Amir
 
Lire la suite
Joseph Obanubi
Joseph Obanubi est né à Lagos (Nigeria). Après des études de design graphique, il a travaillé un temps comme directeur artistique dans la publicité avant de se consacrer entièrement aux arts visuels à partir de 2018. Ses travaux mêlent la photographie aux images digitales qu’il colle et superpose, composant des « bricolages visuels » de sujets isolés qui « participent à reconstruire une autre réalité dans une esthétique Afro-futuriste ». C’est l’une de ses créations qui figure sur l’affiche du festival Africa is/in the future, programmation artistique multidisciplinaire initialement inspirée par le courant et l’esthétique afro-futuristes, à laquelle Culture & Démocratie a collaboré en 2020 et 2021, et de nouveau cette année alors que le thème de l’édition 2022, « Adventures in Speculative fiction », rejoint en partie celui du dossier «Récits» tout récemment paru. Nous lui avons adressé quelques questions en lien avec ce dossier, autour de sa manière de pratiquer la fiction spéculative.
Lire la suite
Détourner le regard
Toma Muteba Luntumbue et Olivier Marboeuf
Repenser la cohabitation planétaire, avec égalité de toutes et tous face à la crise climatique et partage juste des ressources naturelles, exige d’extirper le récit colonial de tous les inconscients dominants. Régénérer l’imaginaire collectif, c’est pratiquer le marronnage à grande échelle, ouvrir à de nouvelles alliances. Déconstruire l’histoire est indispensable pour retrouver pages blanches et communs narratifs porteurs d’espoir.
Lire la suite
Le point sur culture et écologie
Pierre Hemptinne
En mêlant analyse et fiction, Pierre Hemptinne revient sur la récente fermeture des PointCulture, rend hommage à ceux et celles qui s’y sont investis et esquisse ce qui aurait pu advenir en termes de changement d’imaginaire.
Lire la suite
Plus on est avec les fous, moins y en a
Mathieu Bietlot, philosophe
À l’ère de la démocratie participative, la prise en charge des personnes en difficulté psychique gagnerait à se collectiviser et ne plus être seulement déléguée à des spécialistes.
Lire la suite
Tarots
Lancelot Hamelin, romancier et dramaturge
Loin du rationalisme cartésien qui caractérise notre époque, la pratique des Tarots nous invite à un voyage « aux lisières de la raison ». Lancelot Hamelin revient ici sur cette pratique ancestrale et nous invite à faire avec lui, le « pari de l’imaginaire ».
Lire la suite
Transformer les images du futur en récit
Entretien avec Melat Gebeyaw Nigussie, directrice générale et artistique du Beursschouwburg
Pour Melat Gebeyaw Nigussie, directrice générale et artistique du Beursschouwburg à Bruxelles, une organisation culturelle doit être un catalyseur de changement. Les idées ne manquent pas pour imaginer des futurs vivables, affirme-t-elle, mais en les rassemblant au sein d’un même lieu, et avec le travail narratif d’une équipe de programmation, se fait l’esquisse d’un récit, d’une histoire cohérente, un devenir potentiel.
Lire la suite
Quels récits pour maintenir l’histoire en vie ?
Entretien avec Sébastien Foucault et Julie Remacle, fondateur·ices de la compagnie Que faire ?, metteur en scène et dramaturge de la pièce Reporters de guerre.
Avec la pièce Reporters de guerre, Sébastien Foucault et Julie Remacle nous ramènent en Bosnie entre 1991 et 1995. La pièce interroge la construction des récits journalistiques et l’impact de ceux-ci sur nos subconscients et nos imaginaires. Le journalisme et les œuvres culturelles peuvent-ils modifier nos représentations mentales pour nous aider à résister au chaos et à l’effondrement ?
Lire la suite
Déroutes
Sophie Sénécaut
 
Lire la suite
Spécu’ générale
Jean-Baptiste Molina, chercheur et activiste en fiction spéculative
Fiction (?)
Lire la suite
Les bords du texte
Entretien avec Bruno Remaury, écrivain
Une interview qui donne à voir la fabrique, le comment un écrivain tisse et détisse des imaginaires.
Lire la suite
La langue est la terre que nous habitons
Julia Sire, travailleuse sociale
Julia Sire nous parle de notre relation à la folie. Il est clair que le récit dont nous avons besoin pour sortir du capitalisme fera la part belle à l’altérité, la différence, l’accueil de l’autre.
Lire la suite
De la défaite de l’imagination, et de certains de ses effets
Katrin Solhdju
Pour produire des récits porteurs de devenirs vivables, il ne suffit pas d’en appeler au changement des imaginaires. L’imagination doit aussi être reconnue comme productrice de connaissances, comme moteur d’expériences qui ouvrent de nouveaux possibles. A travers l’histoire de la mise à l’épreuve, au XVIIIe siècle, des pratiques de magnétisme animal (précurseur de l’hypnotisme) et de la figure du charlatan, Katrin Sohldju nous montre comment s’est développée la relation ambiguë de la médecine à l’imagination, et ses conséquences notamment politiques.
Lire la suite
Ouvrir de nouveaux lieux communs
Roland de Bodt
Ascanio Celestini est un poète et conteur italien. L’acteur belge David Murgia a favorisé la diffusion de son œuvre en Belgique, une œuvre qui interroge les notions de nation, de domination et qui entend susciter la redécouverte de nouveaux lieux communs.
Lire la suite
bruxelles  
Suivez-nous :