©Axel Claes
 - 
Côté images

Axel Claes

02-12-2020

Les images qui accompagnent cette revue – exceptées les cartes en noir et blanc – sont des œuvres de l’artiste bruxellois Axel Claes, fondateur et membre principal de la plateforme artistique PTTL (Plus Tôt Te Laat) – une association qui produit , souvent de façon collaborative et ouverte, des vidéos, des affiches, des expositions et organise des ateliers. Axel Claes est également imprimeur chez rosi, illustrateur et cinéaste indépendant.

Les œuvres qui ont été sélectionnées pour accompagner cette revue mêlent de multiples techniques – pastel, peinture, bic, collage… – qui se mélangent et se superposent. Elles sont issues de son travail quotidien, indépendant de cette publication. Pourtant, ces images enrichissent et nourrissent le fil thématique développé ici.
Ainsi, l’image de couverture nous semble poser une question centrale dans ce dossier : « Qu’est-ce que le chez-soi ? » L’homme assis renvoyant au foyer, à l’enracinement, tandis que les formes qui l’entourent semblent se substituer à un visage absent, tel un prolongement de la pensée qui tenterait de circonscrire les contours mouvants et insaisissables de celle-ci. À l’image de ce chez-soi qui varie perpétuellement en fonction des lentilles et des échelles utilisées pour le définir. (Pour la petite histoire, l’homme dans le fauteuil est Cézanne.)
Dans les pages intérieures, différentes variations de cette tentative de définition apparaissent. On croisera par exemple certains objets du quotidien : un verre, une assiette, une table dressée, une tartine de beurre. Autant de renvois à une représentation, par la table, de l’intime du foyer.
On pourra aussi y voir plusieurs images associant la ville (morceaux de photographies de bâtiments, de grillages, de rues, de voitures…) et ses habitant·es. Dans certains de ces collages, la ville est devenue un membre (un bras, une jambe) de la personne représentée. Dans d’autres elle reste un décor, parfois hostile.
Se promènent également au fil des pages plusieurs personnages sans visage. Ombres en mouvement ou au repos, qui ne sont pas sans nous rappeler les innombrables voyageur·ses qui de bon gré ou non quittent leur chez-soi, le déplacent, tentent de l’établir ailleurs ou de s’en échapper. Plusieurs séries d’Axel Claes sont accessibles sur le site Kunst in Huis.

 

chezrosi
pttl

Articles Liés

Journal  HS 2020

Édito

Corinne Luxembourg