19 Résultats
Nous avons rejoint le réseau de la Zinne : la monnaie locale et citoyenne bruxelloise !
Vous pouvez désormais payer vos publications, commandes et abonnements en Zinne, la monnaie locale de Bruxelles 🔄💰 Il s’agit d’une initiative citoyenne basée sur un système de gouvernance démocratique et en grande partie bénévole. Pourquoi payer en Zinne ? 📍 Pour soutenir les commerces locaux. ♻️ Encourager les circuits courts. 🤝 Créer du lien entre tou·tes les Bruxellois·es. 🌱 Participer à l’émergence d’un système économique éthique et durable. 🗳️ Voter par son argent pour une économie au service des citoyen·nes. 1 ℤ = 1 € , c’est simple non ? Culture & Démocratie est ravie de rejoindre ce projet porteur de sens ❤️‍🔥
Lire la suite
Réponses des partis | L’extrême droite en Europe : fatalité ?
« La culture peut-elle lutter contre l’extrême droite en élaborant un autre projet de société, répondant aux angoisses du futur, stimulant les processus démocratiques ? » C’est notamment avec cette question que nous nous sommes adressé·es aux président·es de différents partis politiques en Belgique. Nous avons reçu les réponses de trois partis sur les six contactés, les voici.
Lire la suite
Solastalgie ? C’est grave, mais ça se soigne !
Pierre Hemptinne
En compilant ses innombrables randonnées parmi plusieurs centaines de films, en dialoguant avec d’autres randonneur·ses qui racontent leurs bifurcations, Frédérique Müller publie une boite à outil pour soigner les angoisses du futur, échapper à la fatalité de l’Anthropocène, se substituer collectivement à l’inertie politique.
Lire la suite
L’extrême droite en Europe : fatalité ?
Le Conseil d’administration de Culture & Démocratie
Bientôt auront lieu les élections européennes. À l’heure actuelle, l’extrême droite triomphe dans plusieurs pays. Il n’est plus inimaginable qu’elle puisse se constituer un groupe influent à l’Europe. Déjà, les « valeurs » sur lesquelles elle base ses succès, rythment la vie politique : migration, remplacement, déclassement, identité, frontières, c’est toute une culture d’extrême droite qui empoisonne les débats. Comme le confirme le pacte sur l’immigration et l’asile adopté par les 27 et le Parlement européen (20/12/23) ; Un pacte dit-on fortement influencé par Viktor Orban. Et la démocratie de s’affaiblir, s’étioler. L’antidote peut-il être culturel et démocratique ?
Lire la suite
Quitter la vie : tout un voyage
Pierre Hemptinne
« Bon voyage », Karine Birgé filme le voyage de sa grand-mère, 102 ans, qui a fait le choix d’une mort « douce et facile ». À partir de traces sonores, elle convoque un petit théâtre de poupées et d’objets, réunit les proches, les amis, le docteur Frankenstein et Chantal Goya et retisse un monde autour de sa grand-mère, à l’écart des stéréotypes partisans sur l’euthanasie. Elle en restitue la dimension spirituelle qui permet de réinstaller la mort de nos proches dans le fil de nos vies, de nos imaginaires au quotidien, de faire du travail de deuil un moteur de nos imaginaires au sein du vivant, de ses mystères.
Lire la suite
Conclusions et perspectives par Luc Carton
Luc Carton
1. Mise en œuvre dʼune Plateforme La relative nouveauté de la problématique des DC pour les acteur·ices et le caractère récent de la mise en œuvre du décret soulignent lʼampleur, la complexité et la nécessité de la tâche. Pour toute partie prenante, plus que sʼapproprier une méthode et des outils, il sʼagit dʼune « reconfiguration » des manières de voir et de faire la conception et la programmation dʼune action culturelle à moyen et à long termes. En sʼéloignant de la politique dʼoffre, la problématique des DC invite les acteur·ices culturel·les à sʼaventurer « hors les murs » et à susciter, auprès des populations, associations, personnes et groupes, « par, pour et avec elles », un mouvement de questionnement sur des enjeux sociétaux contemporains, base à présent pour penser in situ les fondements de lʼaction culturelle. La « boucle procédurale » instituée par le décret du 21 novembre 2013 engage une mutation qui résonne loin – jusquʼaux politiques publiques de la culture au niveau territorial – et profond – à lʼintérieur même des métiers, rôles et fonctions des professionnel·les des arts et de la culture.
Lire la suite
Collect Call | Récolte d’avis de paroles d’écrits en monde pénitentiaire
Quelle place pour l’art et la culture en détention ? Depuis plus de 12 ans, Culture & Démocratie, sa Commission Prison et le Réseau Art et Prison organisent ponctuellement des Journées Interactives centrées sur une pratique artistique, étendant la réflexion à la question de la place de l’art et de l’accès à la culture en milieu carcéral. Ces journées ont pour principale intention d’offrir un espace de rencontre aux artistes, opérateurs culturels et pénitentiaires, aux pouvoirs publics impliqués. Les objectifs plus larges visent à contribuer si et tant que faire se peut à une meilleure implantation des pratiques artistiques et culturelles en milieu carcéral. ​À l’invitation de Baptiste De Reymaker, coordinateur de Culture & Démocratie, Valérie Vanhoutvinck propose à Bibiana Vila Giménez d’ensemble retrouver le terrain, les humains et de tenter de les faire parler dire écrire. Elles promettent de récolter une massive matière brute qu’il conviendra d’analyser en d’autres temps voire même en d’autres lieux.
Lire la suite
La gestion des espaces vacants : territoire des communs ?
Victor Brevière
En 2023 et 2024 Culture & Démocratie fête ses 30 ans. Cet anniversaire est pour nous l’occasion de regarder le passé pour mieux pouvoir nous projeter dans le futur. C’est pourquoi nous avons entrepris de nous replonger dans nos anciennes publications. Et si beaucoup de choses ont changé depuis la fondation de l’association, certaines analyses n’ont rien perdu de leur actualité. L’idée de cette rubrique « Archive » est de rééditer quelques-uns de ces textes afin de mesurer le chemin parcouru – ou non – sur certaines thématiques. Vous retrouverez cette rubrique dans les quatre journaux de ces deux années anniversaires.
Lire la suite
Ma grand-mère disait
IIse Wijnen
De l’automne 2021 à la fin de l’été 2022, un long processus a été entamé par le collectif KNEPH et l’asbl Park Poetik pour dire adieu à un vieux marronnier situé dans le haut du parc de Forest à Bruxelles. Artistes, promeneur·ses et habitant·es l’ont accompagné au fil de cérémonies rituelles. Cet article nous fait vivre quelques-unes de ces rencontres, de ces relations réinventées entre être vivants humains et non-humains. Un exemple de « nouveau rituel » né de l’échange de plusieurs cultures et de la résurgence d’animisme au sein de notre culture naturaliste.
Lire la suite
La fable désastreuse de la « santé culturelle » : examen d’un mépris
Christian Ruby
Dans cet article inédit, le philosophe et enseignant Christian Ruby analyse de façon critique le concept de "santé culturelle" porté par différentes politiques culturelles en France. Cette notion partage les populations en termes de bonne ou de mauvaise santé culturelle, par exemple selon la participation plus ou moins active ou passive des individus à la vie culturelle. Fondée sur nombre de présuppositions quant aux pratiques culturelles, cette extension du vocabulaire de la santé au champ culturel transforme des problématiques de la vie culturelle liées à des rapports sociaux et tensions politiques en des pathologies quasi-médicales, que les actions des professionnel·les et expert·es culturel·łes doivent dès lors tenter de guérir. Ainsi, à travers cette « normativité sanitaire » et les discours qui la légitiment, la culture s’entend comme la formation de l’individu à partir de normes qui lui sont extérieures et pré-établies, sans qu’il ait de pouvoir d’agir propre ou d’autre ligne de devenir. Voilà de quoi nous donner matière à réflexion quant à nos politiques et pratiques culturelles en Belgique.
Lire la suite
Penser collectivement les hospitalités #ParOùOnPasse
Ninon et Clara, artistes et habitantes de La Petite Maison
Cet automne, Ninon et Clara ont décidé de se lancer dans un voyage à la rencontre des lieux d’accueil alternatifs émaillant le parcours des personnes exilées et de leurs habitant·es, pour penser avec ces personnes d’autres formes d’accueil, et surtout faire trace. Nous les suivrons dans ce projet, à travers des échanges, et puis en publiant leur carnet de route au fil de ce voyage dont elles nous expliquent ici la genèse et l’intention.
Lire la suite
Changement climatique VS pratiques culturelles ?
Pierre Hemptinne, directeur de la médiation culturelle à Point Culture, administrateur de Culture & Démocratie
On sait à quoi s’en tenir avec le changement climatique, malgré la résistance de quelques irréductibles sceptiques. Pourtant rien ne change significativement dans la gouvernance du monde. Ce sont les fondements culturels de la société qu’il faut modifier, au cœur de ce qui a fondé la relation entre nature et culture. De manière consternante, en lisant le programme des candidats à l’élection présidentielle française, on trouve très peu sur l’écologie et rien sur la politique culturelle. Comme si ces individus qui s’envisagent jouer un rôle politique important refusaient les outils nécessaires à repenser le monde et avaient déjà opté pour un laisser-faire criminel.
Lire la suite
À grandes enjambées
Julie Chemin Thibaut Georgin Marie Godart Sophie Verhoustraeten
Née en pleine crise sanitaire, les Grandes Enjambées est une proposition citoyenne sous forme de randonnées-débats pour cheminer collectivement autour de questions-clés en invitant tous azimuts celles et ceux qui cherchent une nouvelle boussole sociétale. En amont, une question à défricher en intelligence collective et plurielle. En aval, le vœu que ces journées ressourçantes donnent lieu à d’innombrables métamorphoses concrètes au niveau individuel, collectif, local, régional, national. Voici un petit lexique pour en savoir davantage sur cette initiative.
Lire la suite
Les centres culturels à la rencontre de leurs territoires
Morgane Degrijse
Partir du territoire permet d’opérer un questionnement sur les catégories spatiales ou conceptuelles (par exemple « le public ») qui entourent ce qu’on nomme « vie culturelle ». Pour qui conçoit l’activité culturelle comme composante d’un bassin de vie, c’est une action collective qui se profile à chaque franchissement de frontière. C’est aussi dès lors, prendre conscience de lieux non-investis alors même qu’on les côtoie quotidiennement. La démarche d’« analyse partagée » mise en place par les centres culturels de Fédération Wallonie-Bruxelles les amène ainsi à ne pas circonscrire « la culture » à des espaces clos et institués et favorise la porosité de leurs territoires.
Lire la suite
Droits culturels dans les centres culturels
Morgane Degrijse
Quand on évoque l’importance des droits culturels, on vise en premier lieu ceux des publics. Mais qu’en est-il des droits culturels des travailleur·euses du secteur, et notamment de ceux et celles qui officient dans les centres culturels ? Comment la logique émancipatrice à l’origine des droits culturels peut-elle et doit-elle s’appliquer aussi à celles et à ceux qui les promeuvent ?
Lire la suite
Le gouvernement va-t-il laisser mourir les sans-papiers ?
Ces dix dernières années, les autorités ont multiplié les réformes restreignant les possibilités d’accès au séjour légal en Belgique. Elles ont ainsi généré et massifié la situation de non-droit dans laquelle plusieurs dizaines de milliers de personnes, rendues « sans papiers », se retrouvent piégées. Par un calcul électoraliste cynique, leurs vies sont mises en balance avec les conséquences politiques d’une décision qui permettrait pourtant de sortir de l’impasse.
Lire la suite
Cultiver et démultiplier la démocratie
Luc Carton
L’incertitude grandit sur la capacité des démocraties libérales de s’ordonner encore aux droits humains. La crise de l’accueil des personnes exilées est l’un des symptômes les plus flagrants du risque de naufrage des États de droit, à l’échelle de l’Europe entière. Un processus de « déshumanisation » est en cours.
Lire la suite
Tout autour. Une œuvre commune
PEROU
À l’été 2017, de retour d’un travail de recherche de deux ans à Calais, le laboratoire de recherche-action PEROU lance sur Mediapart un appel : « Nous pouvons accueillir toute l’hospitalité du monde. » Il ouvre ainsi une enquête coproduite par des citoyens accueillant des migrants, invités par cet appel à décrire certains de leurs actes. Des témoignages en flux continu parviennent à l’équipe du PEROU où des rédacteurs transcrivent chacun d’eux dans ce qui s’apparente à une « main courante » : une liste d’actes ordinaires, de gestes du quotidien, témoignant d’un bruissement politique, d’un mouvement s’avançant à bas bruit, d’une « hospitalité qui vient ».
Lire la suite
bruxelles  
Suivez-nous :