23 Résultats
La pertinence des droits culturels dans les politiques culturelles – lettre aux responsables politiques
Thibault Galland
Afin de nourrir les orientations du prochain Gouvernement, la Plateforme d’observation des droits culturels de Culture & Démocratie, association d’éducation permanente, transmet une lettre démontrant la pertinence du référentiel des droits culturels pour les opérateurs culturels et les citoyen·nes en vue d’une société juste, égalitaire, dignifiante et durable. Les recommandations concernent notamment la consolidation de ce référentiel dans les politiques culturelles de la prochaine législature, la protection de l’autonomie associative des opérateurs culturels ainsi que leur soutien financier et celui de la Plateforme d’observation des droits culturels. Nous profitons de cette fin de législature pour remercier les élu·es de tout l’intérêt qu’ils et elles ont porté aux droits culturels et à leur effectivité.
Lire la suite
Mai 2024 - Élections M-1
Voici l’infolettre de mai 2024 ⚟ sur les politiques
Lire la suite
Nous avons rejoint le réseau de la Zinne : la monnaie locale et citoyenne bruxelloise !
Vous pouvez désormais payer vos publications, commandes et abonnements en Zinne, la monnaie locale de Bruxelles 🔄💰 Il s’agit d’une initiative citoyenne basée sur un système de gouvernance démocratique et en grande partie bénévole. Pourquoi payer en Zinne ? 📍 Pour soutenir les commerces locaux. ♻️ Encourager les circuits courts. 🤝 Créer du lien entre tou·tes les Bruxellois·es. 🌱 Participer à l’émergence d’un système économique éthique et durable. 🗳️ Voter par son argent pour une économie au service des citoyen·nes. 1 ℤ = 1 € , c’est simple non ? Culture & Démocratie est ravie de rejoindre ce projet porteur de sens ❤️‍🔥
Lire la suite
Réponses des partis | L’extrême droite en Europe : fatalité ?
« La culture peut-elle lutter contre l’extrême droite en élaborant un autre projet de société, répondant aux angoisses du futur, stimulant les processus démocratiques ? » C’est notamment avec cette question que nous nous sommes adressé·es aux président·es de différents partis politiques en Belgique. Nous avons reçu les réponses de trois partis sur les six contactés, les voici.
Lire la suite
Janvier 2024 - Tribune : L’extrême droite en Europe, fatalité ?
Voici l’infolettre de janvier 2024 ⚟ une tribune contre l’extrême droite en Europe
Lire la suite
L’extrême droite en Europe : fatalité ?
Le Conseil d’administration de Culture & Démocratie
Bientôt auront lieu les élections européennes. À l’heure actuelle, l’extrême droite triomphe dans plusieurs pays. Il n’est plus inimaginable qu’elle puisse se constituer un groupe influent à l’Europe. Déjà, les « valeurs » sur lesquelles elle base ses succès, rythment la vie politique : migration, remplacement, déclassement, identité, frontières, c’est toute une culture d’extrême droite qui empoisonne les débats. Comme le confirme le pacte sur l’immigration et l’asile adopté par les 27 et le Parlement européen (20/12/23) ; Un pacte dit-on fortement influencé par Viktor Orban. Et la démocratie de s’affaiblir, s’étioler. L’antidote peut-il être culturel et démocratique ?
Lire la suite
Dire mot, pour un cessez-le-feu
Le Conseil d’administration de Culture & Démocratie
Culture & Démocratie est solidaire des prises de positions des différentes associations d’éducation permanente qui se sont exprimées sur la tragédie israélo-palestinienne et toutes les dérives vécues aux quatre coins du monde.
Lire la suite
Conclusions et perspectives par Luc Carton
Luc Carton
1. Mise en œuvre dʼune Plateforme La relative nouveauté de la problématique des DC pour les acteur·ices et le caractère récent de la mise en œuvre du décret soulignent lʼampleur, la complexité et la nécessité de la tâche. Pour toute partie prenante, plus que sʼapproprier une méthode et des outils, il sʼagit dʼune « reconfiguration » des manières de voir et de faire la conception et la programmation dʼune action culturelle à moyen et à long termes. En sʼéloignant de la politique dʼoffre, la problématique des DC invite les acteur·ices culturel·les à sʼaventurer « hors les murs » et à susciter, auprès des populations, associations, personnes et groupes, « par, pour et avec elles », un mouvement de questionnement sur des enjeux sociétaux contemporains, base à présent pour penser in situ les fondements de lʼaction culturelle. La « boucle procédurale » instituée par le décret du 21 novembre 2013 engage une mutation qui résonne loin – jusquʼaux politiques publiques de la culture au niveau territorial – et profond – à lʼintérieur même des métiers, rôles et fonctions des professionnel·les des arts et de la culture.
Lire la suite
Écueils du dire en réunion
Collectif
À Culture & Démocratie, nous avons demandé à nos membres et complices quels rituels organisaient la prise de parole dans leurs situations de réunion, et de nous donner des exemples de principes qui fonctionnent et/ou d’écueils. La liste des écueils est beaucoup plus longue ! Signe sans doute qu’on n’y est pas encore. Mais ce sont précisément ces situations d’écueil qui nous permettent, aussi, d’inventer autre chose. En voici un petit florilège.
Lire la suite
La fable désastreuse de la « santé culturelle » : examen d’un mépris
Christian Ruby
Dans cet article inédit, le philosophe et enseignant Christian Ruby analyse de façon critique le concept de "santé culturelle" porté par différentes politiques culturelles en France. Cette notion partage les populations en termes de bonne ou de mauvaise santé culturelle, par exemple selon la participation plus ou moins active ou passive des individus à la vie culturelle. Fondée sur nombre de présuppositions quant aux pratiques culturelles, cette extension du vocabulaire de la santé au champ culturel transforme des problématiques de la vie culturelle liées à des rapports sociaux et tensions politiques en des pathologies quasi-médicales, que les actions des professionnel·les et expert·es culturel·łes doivent dès lors tenter de guérir. Ainsi, à travers cette « normativité sanitaire » et les discours qui la légitiment, la culture s’entend comme la formation de l’individu à partir de normes qui lui sont extérieures et pré-établies, sans qu’il ait de pouvoir d’agir propre ou d’autre ligne de devenir. Voilà de quoi nous donner matière à réflexion quant à nos politiques et pratiques culturelles en Belgique.
Lire la suite
Questionner l’autorité : regards d’artistes
Younes Baba-Ali, Jean-Marie Vanoirbeek, Aleksandra Chaushova, Eric Corijn, Anna Raimondo, Aïda Yancy, Fabrice Kada
« La rencontre va se décliner en deux parties. Nous allons d’abord présenter les démarches singulières des artistes présent·es dans le cadre de l’exposition BXL UNIVERSEL II : multipli.city. Un panel d’artistes cosmopolites qui questionnent, chacun·e à leur manière, le pouvoir et l’autorité. Dans un second temps, nous échangerons autour de la manière de questionner notre rapport à l’autorité et au pouvoir, et plus généralement, autour de la place actuelle des artistes et de la culture dans la ville. Anna Raimondo, vous êtes une artiste italienne : pourquoi avez-vous choisi de vous installer à Bruxelles pour vivre et pour travailler ? »
Lire la suite
En finir avec le CST, une fois pour toutes
Alors que l’utilité du Covid Safe Ticket (CST) n’a jamais été démontrée, son emprise sur nos vies s’est étendue ces derniers mois. Dans la sphère culturelle, de nombreuses voix s’élèvent pour demander son abrogation totale et définitive. Pour les signataires de ce texte, refuser le CST c’est refuser un monde où contrôle numérique, divisions et exclusions se normalisent.
Lire la suite
Pistage dans le cyberespace
Corentin
La généralisation de l’usage de la téléphonie mobile, du bornage par les antennes wi-fi et de la pratique de stockage dit « cloud » a fait émerger de nouvelles manières d’appréhender les déplacements dans l’espace public. De plus en plus répandues dans le contexte de la pandémie et d’une volonté affirmée de « gérer les foules », ces technologies participent aussi d’une surveillance généralisée des individus, souvent à des fins marchandes. En collectant massivement nos données privées dans certains espaces publics, ces dispositifs de surveillance − cartographiés par le collectif Technopolice − mettent à mal la protection de celles-ci. En outre, ils surdéterminent nos comportements, car si le pistage numérique aide à prédire les déplacements des foules, il permet aussi de les diriger sans qu’elles en aient conscience. En modifiant ainsi nos manières d’appréhender et d’habiter collectivement l’espace public, ces dispositifs ne présentent-ils pas un risque pour une approche véritablement émancipatrice de celui-ci ? Et si oui, comment en sortir ?
Lire la suite
Les populismes dans l’histoire : révoltes et réformes sociales
Thibault Scohier
Le terme de populisme est aujourd’hui utilisé aussi bien comme critique de groupes ou personnes se réclamant faussement du peuple, que comme marqueur d’un conflit de classes. Thibault Scohier examine les populismes historiques aux États-Unis et en Russie pour mieux donner à voir la complexité des sens donné à cette expression.
Lire la suite
Cultiver et démultiplier la démocratie
Luc Carton
L’incertitude grandit sur la capacité des démocraties libérales de s’ordonner encore aux droits humains. La crise de l’accueil des personnes exilées est l’un des symptômes les plus flagrants du risque de naufrage des États de droit, à l’échelle de l’Europe entière. Un processus de « déshumanisation » est en cours.
Lire la suite
Culture populaire, démocratie, hyperindustrialisation
Pierre Hemptinne
Une question traverse de nombreux articles de ce journal : celle des mécanismes de porosité entre culture populaire, culture de masse et récupération capitalisée. Pierre Hemptine soulève ici les dynamiques de domination sous-jacentes à l’objectif de « démocratisation de l’accès à la culture » qui ne vient pas pour autant abolir les distinctions de classes que la culture opère dans le champ social. Si des points d’hybridation et de résistances existent au sein de phénomènes culturels, quel pouvoir émancipatoire peut porter la culture dans un capitalisme de marché mondial qui tend à l’homogénéiser comme objet hyperindustriel ?
Lire la suite
Le peuple, infiniment conflictuel
Antoine Chollet
Populaire, populisme : les termes se mêlent dans une confusion qui permet tantôt l’auto-légitimation, tantôt le discrédit. Au cœur de ce flou, le mot peuple, notion inévitablement politique et ambivalente. Antoine Chollet revient sur l’histoire de ce mot et sur ses différents contextes de mobilisation. Peuple-dèmos (assemblée de tou·tes les citoyen·nes), peuple-plèbe, peuple tout ou partie : le peuple démocratique est condamné à « être et demeurer impur, toujours habité par ses autres ».
Lire la suite
La politique des contes : le cas du nationalisme breton
Thibault Scohier
Le conte n’échappe pas à la politique. A travers le cas du nationalisme breton, Thibault Scohier fait du conte et du folklore les personnages d’une histoire ambiguë.
Lire la suite
L’adversaire
Anna Rispoli
Quand l’autre est l’ennemi, l’adversaire, peut-on parler ? Face aux discours qui nous crispent, nous font peur, peut-on, doit-on répondre ? L’artiste s’interroge ici sur notre posture à l’égard des discours « adversaires ».
Lire la suite
La peau des mots
Entretien avec Maria Kakogianni
Observant les mouvements d’occupation et protestations collectives depuis le printemps arabe en 2011 du point de vue de ce qui pourrait perturber les récits de la défaite, Maria Kakogianni interroge les contextes dans lesquels une parole peut ou ne peut pas émerger, être entendue… et faire effet.
Lire la suite
Travail démocratique et citoyenneté
Alexis Cukier
Alexis Cukier s’appuie sur des analyses empiriques du monde du travail contemporain pour tenter de répondre au problème du clivage entre travailleur et citoyen.
Lire la suite
bruxelles  
Suivez-nous :